Archives

03-05-2012
Message des Soeurs de Jésus-Marie

Douala, 24 avril 2012.

Frère José Ignacio Carmona et membres du Chapitre général,

Chers frères,
Providentiellement, nous sommes aujourd'hui à Douala car nous sommes en chemin vers Lagos pendant la visite officielle à nos communautés d'Afrique.
Nous sommes venues visiter la communauté des frères de Douala qui nous ont accueillies très cordialement et nous ont invitées à dîner ce qui a resserré nos liens de fraternité.
Ils nous ont aussi montré les magnifiques installations du collège St-Michel. Félicitations.
Nous savons que vous commencez demain le Chapitre général, moment important pour votre Institut.
Au nom de tout le gouvernement général, nous vous assurons de notre prière pendant tout ce mois. Que l'Esprit-Saint vous accompagne dans vos délibérations et décisions.
Nous retournerons à Rome le 10 mai. en arrivant, nous entrerons en contact avec vous pour vous saluer et nous informer du déroulement de votre Chapitre.

Par l'intercession du Père Coindre, du Frère Polycarpe et de sainte Claudine, que Jésus et Marie vous accordent leurs meilleures bénédictions.
Salutations cordiales à chacun des membres du Chapitre,

Maria Angeles Aliño, RJM et Francoise Barras RJM


26-27 avril 2012
RÉCOLLECTION avec le F. Sean Sammon, fms

Plan de récollection :
- Une histoire
- L’histoire récente de la vie religieuse et où nous en sommes maintenant
- Les défis actuels et l’importance du charisme et de l’Esprit Saint
- Communauté
- Spiritualité
- Mission
- Rôle du chapitre général
- Accepter les contradictions
- Styles de leadership
- Forger une identité
- Quelques signes des temps

Questions fondamentales : Est-ce que vous et moi croyons que l’Esprit de Dieu qui était si vivant et actif chez nos fondateurs aspire à vivre et à respirer en vous et en moi aujourd’hui?
- Prenez quelques minutes pour réfléchir sur le périple que les Frères du Sacré-Cœur ont accompli au cours du dernier demi-siècle. Pouvez-vous identifier quelques étapes? Où en est l’institut dans son processus de renouveau en ce moment? À quels défis vous et vos frères font-ils face en ce moment?
- Si vous aviez l’occasion de donner un seul conseil aux membres du chapitre, que serait-il?
- Considérez tout l’institut comme un tout ou votre propre province pour un moment. Quel style de leadership les frères préfèreraient-ils en général : transformationnel ou transactionnel?
- Comme vous êtes sur le point d’entreprendre ce chapitre, que pouvez-vous faire comme délégués pour encourager le genre de leadership qui vous permettra de répondre d’une manière prophétique à la question de la mission, et peut-être même de revoir la vie communautaire, la vie spirituelle et le développement humain de vos frères?
- Quelles ont été mes meilleurs expériences de vie communautaire jusqu’ici?
- Quels aspects de la vie communautaire me lancent de plus grands défis?
- Comment vous et moi devons changer si nous voulons inviter des jeunes dans nos instituts aujourd’hui? Que devrait faire le chapitre, pour traiter, encore une fois, de la question des vocations?


25-04-2012
OUVERTURE DU CHAPITRE

1. Ouverture officielle du chapitre general
Après avoir pris un moment de prière personnelle à la chapelle de la maison générale puis avoir chanté le Veni Creator Spiritus, les capitulants se rendent à la salle capitulaire où le supérieur général, frère José Ignacio Carmona Ollo adresse un mot de bienvenue et déclare officiellement ouvert le 35e chapitre général. De plus, il communique le contenu de la lettre que le préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique lui a fait parvenir à l’occasion de l’ouverture du chapitre. Frère José Ignacio présente le personnel auxiliaire du chapitre.
2. Vérification des pouvoirs (membres du chapitre)
3. Élection du directeur des débats : Frère Yvan Turgeon
4. Élection des secrétaires du chapitre : FF. Joseph Mbissine Ndong (Sénégal) et Jean Toora (Togo)
5. Élection des scrutateurs : Alfredo Julio Palacio (Colombie) Raphaël Rakotomiandrisoa (Madagascar) et Joseph Koudé (Afrique centrale)
6. Élection du comité de coordination : F. André Cloutier pour la conférence d’Afrique francophone et de Madagascar, F. Eusebio Calvo pour la conférence d’Amérique latine et d’Espagne, F. Raymond Hétu pour la conférence anglophone, F. Serge Toupin pour la conférence Nord-Sud.
7. Adoption de l’horaire quotidien
8. Adoption du directoire capitulaire
9. Adoption de l’ordre du jour global


25-04-2012 
Chapitre général 2012
  EUCHARISTIE

Lectures :
Première : Is 58,7-10
Deuxième : Eph 5,8-14
Évangile : Mt 5,13-16

Un appel à une mission prophétique 

Chers frères,
Le thème retenu pour ce chapitre général est : « Un appel à une mission prophétique». Quel lien y-a-t-il entre ce thème et les lectures que nous venons d’écouter?  Il est évident qu’il existe une étroite relation. Durant ce chapitre général nous allons partager sur la manière de réaliser pour notre temps, animés par notre charisme, une mission prophétique  en faveur des enfants et des jeunes pour être véritablement sel de la terre et lumière du monde.

Vous êtes sel de la terre

Dans la 2e lecture d’aujourd’hui et dans l’évangile nous voyons que réaliser la mission prophétique exige de nous d’accepter l’invitation de Jésus à être « sel de la terre et lumière du monde ».  Le sel est la première des images que Jésus utilise pour définir l’identité de ses disciples. C’est l’élément familier de toute culture lequel, depuis toujours  on a utilisé pour donner de la saveur à la nourriture ( Jb 6,6).  Cependant, en plus, dans la culture biblique et juive, le sel signifie aussi « sagesse» ( voir Col 4,6; Mc 9,50).  Ce n’est pas en vain que dans les langues latines , les mots « saveur, savoir et sagesse »  ont la même racine sémantique.  Le sel pénètre les aliments pour en améliorer le goût. De la même manière que les disciples de Jésus, nous avons reçu l’Évangile non seulement pour nous-mêmes mais aussi pour nous engager à la construction du Règne pour rendre meilleur le monde dans lequel nous vivons.  Le sel donne de la saveur parce qu’il est un élément différent des aliments qu’il pénètre. Nous donnerons de la saveur à l’humanité dans la mesure que, évitant de nous accommoder d’un monde qui a éloigné Dieu, nous nous identifions à Jésus et à son Évangile. S’il n’en est pas ainsi, nous sommes comme le sel qui a perdu sa saveur et qui ne sert à rien qu’à être piétiné.( Mt 5, 13)

Vous êtes la lumière du monde

En tant que chrétiens et religieux, nous sommes appelés à être lumière, à l’exemple de Jésus qui dit : « Je suis la lumière du monde».  Nous sommes lumière en premier lieu, par notre témoignage de vie. La 2e lecture nous invite à nous laisser illuminer par le Christ, ce qui implique vivre comme fils de la lumière, plaire à Dieu en tout, être signes de bonté, pratiquer la justice, être amis de la vérité, être transparents.  

La lumière du prophète brille devant les hommes 

Nous avons lu dans l’Évangile : « Que brille ainsi votre lumière devant les hommes pour qu’ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre père qui est dans les cieux.» (Mt 5,16).  Aujourd’hui le Seigneur Jésus confie à nous ses disciples la mission d’être « lumière du monde et sel de la terre ». Il s’agit de la lumière qui doit illuminer toutes les « bonnes œuvres » qui naissent d’accomplissement du commandement d’amour et de charité. Le prophète brille devant les hommes avec sa vie, avec sa parole et avec ses œuvres.  Avec tout cela, il attire l’attention des gens, il les interpelle, il touche, les émeut, il éveille en eux le désir de s’engager pour la gloire de Dieu et pour le bien du peuple.  Le prophète est l’homme juste, il travailler pour instaurer la justice dans son peuple et pour que les gens aient miséricorde pour les indigents, les orphelins et les veuves. Il est lumière pour le monde qui vient en aide aux nécessiteux. Le prophète Isaïe nous dit dans la première lecture, que nos ténèbres deviennent lumière quand nous pratiquons les œuvres de miséricorde  et que nous ne fermons pas notre cœur aux souffrances des frères.  En effet, brille comme l’aurore la lumière de celui qui donne de son pain à l’affamé, qui accueille dans sa maison celui qui n’a pas de toit, il revêt celui qui es nu, il satisfait les besoins de celui qui est dans le besoin, il s’efforce pour libérer son peuple du joug de l’oppresseur, des menaces et des malédictions. L’homme juste est un homme bon aux yeux du Seigneur.  Le Seigneur reste toujours avec lui.  Dieu vient à la rencontre de l’être humain, de manière spéciale dans la personne de Jésus et dans le prochain. Le prophète voit Dieu et rencontre Dieu spécialement dans le pauvre. Le pauvre est pour le prophète  « sacrement » de la présence de Dieu.

Le «Document de Puebla» de mars 1979, nous encourage à regarder les visages de tant de personnes qui souffrent aujourd’hui de l’injustice et de la pauvreté  et de « reconnaître » en elles les traits du Christ souffrant, le Seigneur qui nous questionne et nous interpelle. Les visages des enfants frappés par la pauvreté avant même de naître…, d’enfants exploités… les visages  de jeunes désorientés et frustrés de ne pas avoir leur place dans la société, les visages d’indigènes, de paysans, d’ouvriers, de sous-employés, de chômeurs, de marginaux ,les visages de gens entassés dans les villes,  les visages d’anciens…» (Document de Puebla, no 31-39, 23 mars 1979)

André Coindre, prophète

« Pour soustraire les jeunes à l’ignorance et les préparer à la vie, leur donner la connaissance et l’amour de la religion, le père Coindre fonde, en 1821, l’Institut des Frères du Sacré-Cœur. » (Préambule de la Règle de Vie).
André Coindre est le prophète qui vit une profonde expérience de Dieu dans une mission prophétique. Ceci signifie que : 

-  il voit le Cœur tendre et compatissant de Dieu et l’aime avec un cœur sans réserve. 
-  il voir les enfants et les jeunes avec les yeux de Dieu et les aime avec le Cœur de Dieu. Les préférés du père Coindre sont les plus abandonnés, les plus affectés par les besoins urgents non satisfaits.
-  poussé par l’amour, il met en place des initiatives très concrètes qui les aide à se former comme hommes de bien pour Dieu, pour les autres et pour eux-mêmes.

La mission prophétique du père Coindre et la nôtre:

Être sel et lumière pour que les enfants et les jeunes passent de A à B

A - Ténèbres     B - Lumière
De la peur
De la tristesse
De la confusion
De l’ignorance
Du froid 
De la faiblesse
De la mort
D’une vie dépourvue de sens
De sans avenir 
Du désespoir
à
à
à
à
à
à
à
à
à
à
la confiance
la joie
la certitude (assurance)
la connaissance (savoir)
la chaleur
l’énergie (force)
la vie
la sagesse (de saveur – savoir vivre)
l’Évangile
l’Espérance

Donne-nous, Seigneur et à tous les frères et collaborateurs de notre famille ton Esprit pour être sel de la terre et la lumière dans le monde d’aujourd’hui  en réalisant une mission vraiment prophétique au service des enfants et des jeunes, tout spécialement les plus nécessiteux.

Envoie ton Esprit, Seigneur, pour que de ce chapitre général produise des fruits abondants pour les enfants et les jeunes destinataires de notre mission, pour notre famille religieuse, pour l’Église et pour le monde. Amen

Frère José Ignacio Carmona Ollo, S.C.
Supérieur général


25/04/12 
MOT DE BIENVENUE

Frères, soyez tous les bienvenus.  Avec grande joie, je proclame officiellement  l’ouverture de ce 35e chapitre général. Nous le commençons avec la ferme espérance que le Seigneur est avec nous. Nous nous disposons à vivre un temps de grâces abondantes qui doit inciter l’institut à dynamiser notablement sa mission prophétique.

« Un appel à une mission prophétique », voilà le thème de notre chapitre. La mission prophétique est, en ce moment historique, un énorme défi, une grande responsabilité et une  grande chance pour chacun des frères et des collaborateurs de notre grande famille.

La mission prophétique commence et se développe quand nous nous laissons conduire par l’Esprit.  C’est lui qui touche nos cœurs pour que celui-ci vibre en résonnance avec le Cœur de Dieu  comme il est arrivé pour le Père André Coindre.

Comme pour notre cher fondateur,  nous nous sentons profondément aimés par Dieu  spécialement en tournant notre regard compatissant vers le côté ouvert de son Fils. Avec le père Coindre, répondons aujourd’hui avec amour au Dieu d’amour, par notre compassion pour tous ses fils et filles, spécialement pour les enfants et les jeunes les plus nécessiteux.  Il s’agit d’une compassion qui a des yeux pour découvrir leurs besoins insatisfaits les plus urgents, et, en même temps, une compassion qui a des mains et des pieds pour répondre à ces nécessités de manière concrète dans une mission vraiment prophétique.

Nous nous confions  aujourd’hui aux cœurs de Jésus et de Marie et à tous nos patrons, au père Coindre, au frère Xavier, au Vénérable frère Polycarpe et à nos devanciers. Que par leur intercession, ce chapitre produise les fruits que Dieu désire et que nous espérons.

Frère José Ignacio Carmona Ollo
Supérieur général
 


Calendrier préparatoire au chapitre général

Le conseil général sera présent à la Maison générale du 8 au 24 décembre 2009, du 22 février au 14 mars 2010, du 1er mai au 10 juin 2010 et du 1er au 30 septembre 2010; il consacrera la majeure partie de ce temps à rédiger la première série des documents préparatoires au chapitre général de 2012.

Voici le calendrier des diverses étapes qui conduiront à la tenue du chapitre général de 2012.

- À partir du 30 novembre 2009, consultation préalable auprès des entités sur les sujets à aborder pendant le chapitre général de 2012.

- Au plus tard le 15 février 2010, arrivée au secrétariat général des résultats de la consultation préalable.

- Le 8 décembre 2010 : envoi (par internet et par la poste) dans les entités de l’indiction et des documents préparatoires au chapitre général

- Note : La date du 8 décembre 2010 constituera la date sur laquelle le supérieur général en conseil se basera pour déterminer le nombre de capitulants et de suppléants à élire dans chacune des entités.

- L’année 2011 : préparation dans les entités du chapitre général de 2012.

- À la fin de décembre 2011 : le conseil général connaît le résultat de l’élection des délégués au chapitre général de 2012.

- Au début de janvier 2012 : envoi de la convocation.

- En janvier 2012 : tenue des assemblées précapitulaires.

- En mars et avril 2012 : préparation des derniers documents venant des entités et des assemblées précapitulaires.

- Du 25 avril au 25 mai 2012 : tenue du chapitre général.